Archives de l’auteur : Aydenne

La chambre aux luxures

La chambre aux luxures (15/05/15) Tes mains caressant mes cheveux Ma peau de lait sur le divan Un bouquet de jonquilles sur la table Et ton doux parfum enivrant Le goût de ta langue encore frais Tes lèvres posées sur … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Les D(c)ouleurs

Les douleurs sont comme les couleurs. Il y en a tout un panel. Vous pouvez en (a)voir une, deux, ou tout un bouquet plein de diversité. Puis ce mélange se mélange, alors ça créé d’autres couleurs, d’autre douleurs, et la plus forte, … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le temps d’un instant

A écouter Le temps d’un instant (22/10/14) Le temps d’un instant sublime A l’abri de la nuit noire et de son abîme, Je me suis noyé en voyant ton corps Dans toute sa splendeur. Je suis ivre mort Alors que … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le corps est fragile. C’est peut-être pour ça qu’il reste blanc, mais elle l’aime bien ce blanc. Il est beaucoup plus joli que n’importe quelle peau bronzée, brûlée. Mais elle est laide malgré ce blanc. Elle est l’aide à la … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Les marins

  Nous étions les beaux marins Les marins chagrins Les marins fous Les marins saouls La vie pleine de nœuds et de corde De filet et de pendaison en pentacorde Voguant sur la mer calme Et de femme en femme … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Impuissance

Impuissance (25/05/14) Et les étoiles dansent Lorsque je pleur(e) ton absence Je n’ai plus d’espérance Notre amour a, déjà montré, toutes ses nuances Et je n’ai plus confiance Dans la vie, dans l’existence Je n’ai pour elle, que remontrance Pardonne … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

D’une eau à une autre

Pieds nus dans la neige au milieu des arbres, je n’ai pour seul vêtement qu’une vieille chemise de nuit blanche s’arrêtant au milieu de mes mollets. De la vapeur sort de ma bouche entrouverte pendant que j’observe les alentours. Les … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 commentaires